mercredi 23 décembre 2015

NYC #6: Jour off dans le New Jersey.

Lac dans le New Jersey + entraînement foot américain.



Jour off que nous avons adoré. Nous avons passé la journée au bord d'un lac artificiel dans le New Jersey. Farniente et rencontres, notamment pour les enfants... 
Comment communiquer pour récupérer la bouée qu'un enfant du centre de loisirs a empruntée? La miss s'est montrée plutôt habile et à coup de gestes et de sourires, a su se faire comprendre. 
Le grand s'est même incrusté pour jouer au football américain avec le directeur du centre de loisirs. Pas farouches nos enfants!


Nous avons terminé cette belle journée par une halte près d'un lycée pour assister à un entraînement de football américain.
L'entraînement était organisé en différents ateliers. Il faisait certes encore chaud mais nous avons été surpris par l'inertie ambiante. Nous qui imaginions le football américain à 200 à l'heure, avons découvert que pour une action de 2 minutes, s'en suit une période creuse de 5 minutes. Des adultes qui parlent constamment, des ados hyper disciplinés mais statiques... Assez étrange.






lundi 21 décembre 2015

Gâteaux d'anniversaire #2



Le château fort de l'année dernière qui a rencontré un franc succès.

Le défi: se renouveler cette année. Plus qu'un mois pour trouver!






samedi 19 décembre 2015

Gâteaux d'anniversaire!






Le gâteau des 5 ans, qui a eu son petit succès!




Celui des 4 ans, souvenirs, souvenirs...

samedi 12 décembre 2015

Pour chanter en famille à Noël


Je suis une inconditionnelle des chansons de Noël en famille tous les ans.

Voici ma sélection 2015 des classiques -et moins classiques- que nous chanterons cette année. Accompagnement musical oblige, je prépare toujours un CD des chansons sélectionnées.  
Voici les liens des morceaux que j'ai récupérés pour ma compil cette année:




Vivement Noël!




jeudi 3 décembre 2015

NYC #5: Brooklyn

Brooklyn Heights + Brooklyn bridge

Une journée magique!
Nous sommes arrivés en métro côté Brooklyn et avons pris le temps de nous balader des 2 côtés du pont.
Peu de monde, des points de vue fabuleux, c'était génial.



Les enfants ont apprécié le tour au Jane's Carousel. La miss y a même oublié son chapeau -un signe! - que l'on a retrouvé quelques minutes plus tard, quelqu'un l'avait rapporté à la guichetière. ---love---























Les enfants ont fait toute la traversée retour du pont à pied sans difficultés. 
Ca faisait un peu défi à relever, c'est passé comme une lettre à la poste.

samedi 21 novembre 2015

NYC #4: Harlem, la Highline et Chelsea Market

Dimanche
Messe, restau, balade et magasinage -comme disent nos amis Québecois.

Qui dit dimanche matin à New York dit messe à Harlem.
Qui dit messe à Harlem dit "essayons d'éviter les églises bondées de touristes".
Qui dit messe avec des enfants dit "essayons de trouver un moyen de sortir discrètement au bout d'1h/1h30".
Défi relevé.

samedi 14 novembre 2015

vendredi 13 novembre 2015

L'élection des délégués, un vrai crève-coeur.

A la maison, la semaine dernière, nous avons vécu un moment fort en émotions: l'élection des délégués de classe.
Il faut savoir que mes 2 enfants se sont présentés dans leurs classes respectives: le mister en CP et la miss en grande section -oui, ils font participer les maternelles dans leur école.




mardi 10 novembre 2015

NYC #3: le ferry depuis Jersey city.

Ellis Island et la Statue de la liberté

Il est possible de prendre le ferry pour se rendre sur Ellis Island depuis la ville de Jersey. C'est l'option que nous avons choisie pour plusieurs raisons:
1) l'accès est facile depuis le New Jersey et donc en y allant en voiture, nous pensions gagner du temps.
2) d'après ce que nous avions lu, il y aurait moins de monde donc moins d'attente.
ECHEC et MAT!

dimanche 8 novembre 2015

Ils l'appelaient Brioche.

Ils l'appelaient Brioche, et moi je n'ai rien dit, rien fait pour les en empêcher.

Elle avait un appareil dentaire, moi aussi. Elle était timide, réservée et attentive en classe, moi aussi. Ils s'acharnaient verbalement sur elle, pas sur moi!



C'était au collège, j'étais en 4ème et je venais d'arriver dans ce collège public plutôt bien fréquenté de cette ville moyenne plutôt bourgeoise. 
Je débarquais tout juste de l'île de la Réunion, ne maîtrisant aucun code vestimentaire, immature et bonne élève, j'étais "l'intello". Je passais ma journée sur le qui-vive à guetter où il ne fallait pas être, qui il ne fallait pas regarder. Je naviguais entre les obstacles, transparente.
J'avais 1 ou 2 copines tout aussi mal dans leur peau et impopulaires que moi et on se cachait.

Elle était seule, mangeait parfois un goûter le matin à la récréation, une brioche, dont les miettes se coinçaient dans son appareil dentaire, et ils l'ont appelée Brioche toute l'année!
Sous l'impulsion d'1 ou 2 leaders, généralement près des salles de techno car on n'y croisait pas de surveillants, le lynchage commençait: "Hé Brioche, t'as pas pris ta brosse à dents? ... Qui voudrait sortir avec une fille aussi dégueulasse? ... Souris pour voir? " Ils allaient parfois jusqu'à la bousculer, lui ouvrir la bouche de force.
Elle souriait, fébrilement, comme si elle participait elle aussi à la blague, et je baissais les yeux, soulagée que ce soit elle la victime et pas moi!

Adolescente, je n'en ai jamais parlé à mes parents, imaginant que c'était normal et que j'étais trop sensible.
Ces scènes ne m'ont jamais quittée, je repense à elle fréquemment, je n'ai jamais oublié ces longs mois insupportables. J'ai cherché à la retrouver mais je n'ai que son prénom et cet horrible surnom... 

A cette époque, j'aurais aimé être assez forte pour la défendre, leur dire stop, j'y pensais souvent. 
Aujourd'hui, ma chance est de pouvoir accompagner des enfants et des adolescents dans la construction de leur vie sociale. Il m'arrive aussi d'aborder avec mes propres enfants la différence entre un jeu et une brimade.
Aujourd'hui, ma force est de compter parmi ceux qui pensent que ce n'est pas acceptable cette violence entre enfants ou adolescents et que nous, adultes, ne devons pas tolérer que la loi de la jungle s'impose.

samedi 7 novembre 2015

NYC #2: le Musée d'histoire Naturelle avec de jeunes enfants.

 Jour 2
American Museum of Natural History +  Central Park (ouest)



Incontournable!
Etant déjà allée au Museum d'histoire naturelle de Toulouse et au Museum national d'histoire naturelle de Paris, je redoutais franchement une redite.
Mon cher et tendre super enthousiaste, les enfants montés sur ressort dès qu'on prononce le mot "animal", j'ai obtempéré.
Tel est pris(e) qui croyait prendre... C'est moi qui ne voulais plus partir après 3h de visite. 




Les dioramas sont à couper le souffle, notamment ceux sur les animaux d'Amérique du Nord. On passe de longues minutes à observer chaque détail, à chercher des petits éléments dissimulés. On a vraiment l'impression d'espionner les animaux dans leur milieu naturel.

Il y a plusieurs entrées; nous sommes entrés par celle située dans le métro. Assez rapide. 
Le prix d'admission proposé étant assez élevé, nous avons opté pour une donation (raisonnable).
Leur application gratuite pour tablette ou smartphone incluant un plan du musée nous a permis de ne pas rater les incontournables Lucy ou autre Sequoia géant. 

Ma fille attendait avec impatience la salle des papillons qui était malheureusement en travaux lors de notre visite. Déçue, la miss nous a demandé quand est-ce qu'on y retournerait.... euh....

A midi, nous avons fait une coupure pique-nique/balade assez longue dans Central Park ce qui nous a permis:
1) de visiter l'ouest du parc (très charmant, mystérieux, avec un château et plein de cachettes) 
2) de poursuivre notre visite du Museum l'après-midi, reboostés, et donc, d'en profiter à fond!


jeudi 5 novembre 2015

New York avec de jeunes enfants #1: le choc

Jour 1
Port Authority + Bryant Park + Times square, les grands magasins + Central Park (le sud).


1er trajet en bus: impeccable! Le chauffeur, plus que chaleureux, nous a même écrit son numéro de téléphone perso sur un bout de papier en cas de besoin. L'effet « enfants » a joué, c'est certain, mais ça met quand même de bonne humeur pour la journée.

Une fois sortis de la gare routière: le choc ! Nous nous retrouvons face à un gigantesque building -a priori, l'ancien building du Times, si nous avons bien compris – c'est vertigineux, oui, vraiment, le vertige à l'envers ! On met bien une bonne demi-heure pour commencer à nous sentir un peu moins impressionnés, on en a pris plein les yeux.

Nous nous dirigeons tant bien que mal vers Bryant Park à pied pour assister à ce que nous pensions être une comédie musicale en plein air ouverte à tous (les jeudis l'été) mais qui s'est avérée être un show de type télévisuel avec des interviews, des présentations de sponsors, pas du tout adapté pour nous. Nous y sommes donc peu restés, juste le temps de pique-niquer.


Direction Times Square. Avec du recul, ce n'est pas le meilleur choix que nous ayons fait. Après la claque prise à l'arrivée, deuxième claque : le monde. J'ai bien cru perdre mes enfants à tout jamais et/ou les rendre agoraphobes pour les 10 prochaines années. Mais non, ils ont aimé, eux. Moins claustro que leur maman ils ont adoré les gens déguisés, les grands magasins et leur lot de surprises à tous les coins de rue, les panneaux publicitaires illuminés. Nous pouvions lire dans leurs yeux autant d'émerveillement que de stress dans les miens, c'est dire.

Puis il m'a fallu de l'air, de l'eau, la vie - ce doit être les restes de mes années passées à Evian-les-Bains. Merci Central Park ! Mon rythme cardiaque a pu se normaliser et mon estomac se dénouer. J'ai pu commencer à savourer les vues exceptionnelles sur les gratte-ciel alentours et continuer à observer mes enfants s'extasier à la vue du moindre animal « américain ».
Station routière retrouvée en un clin d'oeil. Ca a été un peu plus difficile de trouver où prendre le bus et lequel prendre malgré nos recherches effectuées sur le site des bus du New Jersey.



45 minutes plus tard, nous étions rentrés à la maison avant la dernière aventure de la journée : faire les courses au ShopRite du coin. Un vrai moment de plaisir pour moi : des tas de produits nouveaux qu'on a envie de tester, des tas de questions à poser aux gens autour de moi quand j'ai un doute, le plaisir d'avoir la sensation qu'on vit un peu ici. 





mardi 3 novembre 2015

New York et le New Jersey avec de jeunes enfants (6 ans et 4 ans)




Un post pour les amateurs de vadrouille en famille!

Cet été, nous sommes partis 1 mois en Amérique du Nord: 20 jours au Québec et 10 jours à New York.

Les 10 jours à New York étions ceux pour lesquels nous avions le plus d'interrogations: où aller? Comment permettre aux enfants d'en profiter? Comment y trouver notre compte? 

Ces 10 jours furent finalement 10 jours fantastiques et nous ne regrettons pas du tout d'être allés à New York avec nos enfants, même si jeunes.

mercredi 28 octobre 2015

Expérience hasardeuse.


Petite anecdote rapide en passant.
La semaine dernière, je me suis achetée un gilet long style boyfriend - qu'ils disent - à Kiabi, chaud et doux juste comme il faut. Le voici:





Allez savoir pourquoi, ce qui convenait plutôt bien dans la cabine d'essayage du magasin, s'est avéré 10 fois trop grand devant mon miroir à moi!
Le gilet est en acrylique et en laine. L'investissement étant de 20 euros, je me suis lancée dans une expérience que je qualifierais d'hasardeuse: le faire rétrécir au sèche-linge.
Eh bien ça a marché, si si. 15 minutes à chaleur maximale en ré-humidifiant de temps en temps et me voici avec un gilet certes "oversize" mais mettable. 

Moralité: ce que tu n'es pas sûre de porter, dans le rayon tu le remets, ça t'évitera d'improviser!

mardi 27 octobre 2015

DIY: une tête de lit avec du bois de palettes.


C'est décidément la saison du DIY chez nous! Il faut quand même savoir que les 2 créations présentées sont nos 2 seules créations présentables existantes... 
A savoir donc: nous ne sommes pas des as du bricolage, du moins pas encore, qui sait...

Depuis quelque temps, nous avions envie d'une tête de lit pour notre clic-clac dans la chambre d'amis qui est exclusivement en position lit depuis plusieurs mois. La chambre d'amis, qui fait également office de bureau, est une pièce assez exiguë et sous les toits. Cette tête de lit avait donc pour mission de délimiter l'espace et de permettre aux gens amenés à dormir chez nous de s'adosser pour lire.
Les 2 créations qui nous ont inspirés sont les suivantes (oui, encore en anglais):





Cahier des charges: du bois assez clair, des planches assez fines que nous disposerons de manière asymétrique et que nous vernirons au vernis transparent mat pour laisser apparaître les nuances du bois et les différences de couleurs. Le tout avec des pieds et une structure pour maintenir les planches. Dimensions du modèle tracé au sol (incluant les pieds): 1m sur 1m60.

L'étape récupération de palettes fut finalement la moins simple: où est-on autorisés à en récupérer? Celles qui traînent devant les magasins à côté de chez nous, a-t-on le droit de les prendre? Dans le doute, l'expédition fut nocturne (rho les fous!). Il fallut plusieurs voyages car oui, c'est volumineux ces choses-là!

Allez, ça y est, on y est, voici le produit fini:  




Pas mal, hein?






Ikéa Hack: une bibliothèque d'angle sur-mesure.



Après avoir fait le tour des magasins, et halluciné sur les prix des bibliothèques d'angle, cela nous est apparu comme une évidence: nous allions la construire nous-mêmes.
Ikéa allait de soi. C'est déjà le fournisseur officiel de 90% du mobilier chez nous, c'est costaud, niveau rapport qualité-prix on est convaincus et surtout, ça se transforme!!!
C'est assez incroyable le nombre de hacks que l'on peut trouver sur internet. Nous en avons passé des heures à écumer les pages.
Nous voulions quelque chose de géant, allant jusqu'au plafond à 3m, d'angle et aux niches asymétriques, avec certaines niches fermées par des tiroirs, des portes ou des paniers et la possibilité de brancher une lampe, un poste ou autre chose.
Les projets se rapprochant de ce que nous voulions faire et dont nous nous sommes inspirés sont les suivants:




L'idée était donc d'empiler et d'assembler plusieurs meubles de type Expedit. Expedit ayant été remplacé par Kallax chez Ikéa, il s'est avéré que nous pouvions obtenir une bibliothèque sur-mesure en supprimant la paroi supérieure des meubles du bas.
Après une bonne immersion en anglais (merci google translate), des plans et des essais couleur, notre projet prenait forme. 
Nous avons tranché pour du blanc brillant, qui se marierait à la fois avec le mur et avec les meubles de notre cuisine située à l'autre bout de la pièce.
Nous avions donc besoin de 4 meubles Kallax: 2 meubles 4x2 cases et 2 meubles 4x4 cases, 12 portes, 3 paniers et 4 blocs de 2 tiroirs. Le budget était donc d'environ 800€. Inespéré! Nous pouvions donc avoir quelque chose de sur-mesure à prix raisonnable. Nous avons foncé.

Une fois les meubles achetés et montés, nous avons choisi certaines étagères verticales à déplacer pour créer cette asymétrie qui me tenait tant à coeur. Ce qui semblait une montagne s'est avéré faisable grâce aux mains adroites de mon cher et tendre. Des trous à repercer, des trous à camoufler et le tour était joué.
Le plus complexe fut l'assemblage des meubles hauts. Les étagères verticales encollées à la colle néoprène, le meuble qui touche le plafond, pas simple! 
Nous y sommes parvenus pour les meubles 4x2 mais impossible pour moi de hisser le meuble 4x4. Nous avons donc appelé un ami (oui, oui, comme dans le jeu!) et les garçons ont réussi, non sans laisser quelques traces au plafond, à positionner le meuble haut. 

Monter les portes et les tiroirs, assembler les meubles ensemble pour former un angle et les fixer aux murs, faire des essais de disposition, fabriquer 2 supports pour CD avec des étagères non utilisées, à la manière des accessoires trouvés sur ce site allemand et nous étions au bout. 
En tout, nous avons mis une trentaine d'heures pour construire notre bibliothèque.

Voici le rendu:




Depuis, on a complété les cases libres et ajouté un fauteuil en osier. C'est un coin lecture très agréable.
On adore!


lundi 26 octobre 2015

Le mystère La Redoute


La Redoute, j'adore!

On peut sélectionner des tas de super fringues, puis tester 30 codes promo différents, jusqu'à se dire que non, finalement, on a exactement (ou presque) la même petite blouse blanche que les 2 sélectionnées. On efface, ils nous renvoient un mail le lendemain avec un autre code promo, on y retourne.

Enfin, vous voyez le truc, quoi! Pour les indécises comme moi, c'est un délicieux moyen de passer des heures à éplucher les dernières pièces à la mode. Qui a dit une énorme perte de temps? Qui? 

Le mystère, que je n'ai pas encore réussi à résoudre, c'est: comment ai-je réussi la semaine dernière à m'acheter des bottines Kickers (oui oui, j'en ai quand même validé un... panier) à -40% alors que cette semaine, toutes les chaussures Kickers apparaissaient en prix rouge (non éligible à réduction, donc). MYSTERE!
Ca ne va pas arranger mes indécisions, ça. Par contre, quelle immense sensation de "t'as trop de chance ma grande!" et ça, c'est top!

Au fait, voici lesdites bottines... Géniales!

KICKERS Punkyzip KICKERS



Mon cher Watson!



I did it... Plusieurs mois que j'y songe et ça y est, me voilà !

Je voulais l'appeler émoietmoi … déjà pris, et une super découverte, soit dit en passant.

J'aimais aussi « mon cher Watson », déjà pris aussi, dans le domaine du conseil informatique... euh... non!
Un blog, un blog, oui mais pour quoi faire ?
Pour causer, échanger... De la vie quotidienne, d'astuces, d'expériences, toutes ces choses sans prétention, élémentaires, qui nous trottent dans la tête et peuvent devenir passionnantes quand nous les partageons. Toutes ces choses que je dévore sur les blogs que je suis avec enthousiasme ou sur les forums que je consulte, la main tremblante, lorsqu'une question existentielle surgit (généralement à 23h32 et que je devrais être au lit depuis un moment déjà...)

Alors, ici, ce sera chez moi, la porte est grande ouverte, soyez les bienvenu(e)s !